Peindre à la folie

Publié le par Françoise


Pour la consigne de Papier Libre

J'ai mis en mots l'imagination créative
 de Vincent Van Vogh





Eclaboussures jaunes de moutarde
Ces couleurs nauséeuses me dévastent la tête.
Les corbeaux croassent
Des hurlements
à s'arracher les tympans
à s'écorcher de l'oreille
Oh pitié! arrêtez!

Le jaune explose dans ma tête
Des éclairs de souffre
défoncent mon crâne
je souffre!

D'un ailleurs intérieur
s'engouffrent  ces nuances jaunisses
pour que je les vomisse sur la toile

Mon pinceau ne  suit pas la cadence
Ma toile  trop courte ne peut contenir l'univers
Mon crâne va craquer
De grâce
Arrachez-moi les yeux!
J'aspire à l'obscurité

Je n'ai plus de pigment rouge
Je broie du noir de carbone
pour enflammer ce champs de blé
L'incendie rage au loin
Les fumerolles
délogent les corbeaux de mon crâne
Quel vacarme!

Bientôt
ce champs ocre rougeoiera
noircira
Ce qui  de dedans sortira
endormira ma souffrance
répit d'un instant.



Publié dans Papier libre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

polly 06/02/2008 15:01

Superbe! Quelle densité dans tes couleurs.

camomille 31/01/2008 13:57

Bonjour Françoise... Je viens de faire cet exercice mais l'inspiration n'ai vraiment pas au top... Bonne journée à toi !

rsylvie 30/01/2008 22:24

beausoir françoisela clé de sol, à l'enverj'avais meme pas vue... par contre j'ai vraiement eu du mal à le faire,,,, comme quoi, je ne suis pas encore préte à faire des visages !douce nuitéeà+rsylvie

Azalaïs 30/01/2008 20:10

Moi ce qui m'impressionne ce sont ces 3 chemins, comme s'il ne savait pas trop quel chemin prendre !Bisous

camomille 30/01/2008 10:57

Bonne journée Françoise...  Prépare nous un autre texte ou poème  j'aime...