Dans la brume

Publié le par Françoise


Dans la brume

Ce n'est pas comme si le soleil n'avait jamais réchauffé le paysage,
Ce n'est pas comme si la vérité n'avait pas été dite,
Ce n'est pas comme s'il ne m'avait jamais aimée.
Je suis dans la brume.
Que le vent disperse ce brouillard.
Je voudrais me réjouir.
Je voudrais qu'il soit près de moi.
Que cette brume m'afflige!
Je ne le verrai point venir
Si d'aventure il franchit l'horizon.

Viendra-t-il?
La noirceur du paysage  n'augure rien de bon.
Je guette une lueur rosée
les prémisses d'une journée radieuse
qui  dispersera ces vapeurs obscures.

Il ne vient pas.
Le brouillard se déchire.
Le soleil transperce les nuages.

Il n'est pas venu.

Le paysage s'illumine.
La joie m'envahit.
Je suis vivante.
Un autre que lui apparaît au détour du chemin.
Promesse d'un nouvel amour.

Publié dans Papier libre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

enriqueta 14/07/2008 17:27

C'est une belle leçon d'espoir.

eleonore 01/07/2008 21:10

Je sais qu’à partir d’aujourd’hui, certains blogs vont être en vacances. Quelques-uns partiront, d’autres resteront dans leur ville. Par ce message, je voulais vous souhaiter à tous de superbes vacances, avec si possible le soleil, un soupçon de bonheur, des rayons de joie de vivre…et un plein de souvenirs à raconter pour la rentrée. Repos, farniente, détente…, et je tiens bien fort la main de ceux qui ont des petits soucis dans leurs familles. Je suis de tout cœur avec eux. Bises et à bientôt.

Leloire Marie-Claude 25/06/2008 23:05

aussi cruelle que soit la fin d'un amour, elle ne signifie pas la fin de l'AMOUR ! La faculté d'aimer est en soi ...L'idéal étant évidemment d'aimer cet autre, possesseur lui aussi du même don .amitiés . 

lilounette 25/06/2008 14:31

La brume monte et se dissipe, toujours , à savoir attendre, on gagne à la voir !

lisia 23/06/2008 18:17

jolie!! meme si j'ai un peu l'impression de m'y retrouver dedans...