Aimer après

Publié le par Françoise

 

 

 

cendrillon.jpg

Oh Cendrillon, la souillon!

En cette heure de gloire,

tu illuminas le bal

en ta robe cousue d'étoiles.

 

 

En cette nuit magique

citrouille devenue cristal

rat-cocher pour mener carrosse.

Sur ton visage

d'une étincelante beauté

le regard émerveillé d'un prince

noua deux coeurs

pour l'éternité.

 

 

Il existe des instants de Grâce

où le bonheur est fontaine jaillissante.

 

 

L'enchantement

ne dure jamais long temps.

Au dernier coup de minuit,

Cendrillon redevint souillon

et le prince,

un quelconque en sabots.

 

 

De cette magie,

ne resta

qu'une pantoufle de vair.

Cette pantoufle

sera le lien entre deux coeurs.

Ce que tu as perdu

reconstruiras,

pas à pas

à tâtons,

avec patience et foi.

 

Il faudra du temps,

toute une vie de tendresse.

Le souvenir de ce bal de Grâce

te guidera ta vie durant sur le chemin

 

où tu seras,

toi

la bien-aimée

lui

le Prince Charmant.

 

 

 

 

 

Publié dans Papier libre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fab 21/01/2008 22:14

que de jolis textes plein d'amour, de tendresse et d'espérancesbig bisous

ABC 20/01/2008 21:49

Un très beau poème qui fait autant rêver que le conte d'origine....Mais la vie n'est pas un rêve et comme tu le dis si bien Cendrillon devra tout de même construire sa vie et son amour pas à pas...

babeth 18/01/2008 21:21

C'est beau l'amour.... Surtout si ça rime avec toujours...

mickymath 15/01/2008 20:08

c'est magnifique et quelle splendide image!! biises micky

laura 15/01/2008 14:46

J'en parle souvent de sa satané syndrôme...