Deux portraits

Publié le par Françoise

Inspiré de la consigne de Papier Libre


ELLE

Elle rêve. La nuit, entre des draps douceur de soie, elle s'endort comme si elle n'était pas éveillée.Elle rêve qu'elle vole, la clefs des songes attachées
à un ours en peluche comme si, aujourd'hui encore, la tendre maman veillait près de son lit.
Le jour Elle n'a rien dans ses poches, aucun objet ne l'attire. Elle mange sans y penser, boit ce qu'on lui présente sauf si c'est trop fort. Elle n'a peur que d'une chose, qu'un bruit la tire des songes.
Ses voisins qu'elle ne connait pas l'aperçoivent souvent, assise sur une balancelle, un chaton dans les bras, un sourire perpétuel pour les anges, ou l'été lorsqu'il fait très chaud, assise sous le saule, écrivant de son doigt dans le sable.
Ils l'ont surnommée l'Endormie.
Le seul événement qui l'ai bouleversée, fut sa naissance, qui la laissa vierge de toute cicatrice.
Refusant de vivre, elle s'est endormie.
Est-ce que l'approche d'un Prince Charmant saurait l'éveiller?

*************************************************************** LUI

Le commerce international, voici la voie royale de la réussite.
Bon salaire, voyages multiples en première classe, dans des fauteuils de cuir tout confort. Sourire au voisin car c'est une grosse huile.
Champagne. Repas fin avalé à la hâte. Toujours occupé. Relire un contrat.
Vérifier des clauses, les biffer avec le stylo plaqué or.
Le téléphone portable objet fétiche dans la poche, attaché aux clefs.
Aucun risque qu'il s'endorme!
Une seule peur: commettre une erreur.

Le Surnom: IBM007
pour l'héritage d'efficacité transmis par la mère.
Cette éducation laissa moins de cicatrices que le doberman familial qui mordit l'enfant.
La féminité saurait seule le bouleverser.
Il se garde de tomber amoureux pour ne jamais chuter.

 



Publié dans Papier libre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lilounette 07/03/2008 20:33

L'association risque d'être difficile , bel exercice, je n'ai pas encore participer !

Azalaïs 06/03/2008 10:47

On les imagine très bien tous les deux ! J'ai un faible certain pour la dame !

Leloire Marie-Claude 05/03/2008 23:26

deux cas extrêmes de vie que je ne veux pas vivre ... 

fab 05/03/2008 10:20

quelle tristesse de fermer son coeur à l'amour! ne dit on pas que notre éducation laisse des tracesbig bisous