Rédemption

Publié le par Françoise



Entre le juge et lui menotté, non un imposant bureau de style, mais une simple table avec quatre pieds d'aluminium, pour plus d'espace.

Sur cette table blanche, s'étale toute sa vie, sous forme de dossiers ouverts ou fermés, par ordre chronologique.

A gauche, cartes sur table, en éventail, sa vie de chien. La donne n'est pas fameuse, avec un père ivrogne et une mère putain. Et lui, qui quémandait sans cesse de la tendresse et ne recevait que des coups. D'institutions sans âme en familles sans accueil, il a glissé d'une vie de chien à une vie de rat.

table1.jpg

La table n'est pas assez large pour contenir tous les méfaits du rat. Epiant du fond d'un trou qu'il ne quittait que pour chercher sa pitance, ce rat enragé volait, écrasait, mutilait, violait. Pris au piège, il a tué aussi.

Au centre de la table, un livre ouvert, négligemment, couverture en l'air.

Les Misérables de Victor Hugo, quelle coïncidence!

Ou ce juge sait-il?

Sait-il que le prêtre au parloir, au lieu de lui prescrire la vie de Jésus, lui a donné ce roman, qu'il l'a dévoré, d'abord comme un rat, puis comme un chien que l'espoir ramène vers les humains, puis comme un homme qui entrevoit la promesse d'un avenir.

Pour ce livre sur la table avec sa vie étalée en dossiers, il s'est libéré de toute ses exactions. Les prévenus disent "se mettre à table". Pour lui, ce fut faire table rase d'une vie de chien et d'une vie de rat.

Parce qu'il n'est jamais trop tard, enfermé derrière les barreaux, il va enfin vivre une vie d'Homme.






Pour Papier Libre (sur le thème de la TABLE)

Publié dans Papier libre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

camomille 30/12/2007 13:53

Bonjour Françoise ! Merci de tes gentils commentaires ! Bonne journée à toi sous le soleil si possible !

Oncle Dan 21/12/2007 20:42

C'est bien triste avant Noël, mais c'est plein d'espoir !

fab 20/12/2007 22:34

crois tu vraiment que l'on puisse "vivre" une vie d'homme derrière des barreaux? mais les livres, les mots, peuvent c'est vrai nous envoler, nous libérer de nos maux...big bisous

Françoise 21/12/2007 10:03

 Quand on a tout gâché, qu'il ne reste rien, à peine une étincelle de vie, se libérer de la haine, pour renaître Homme.

Leloire Marie-Claude 16/12/2007 23:42

magnifique ton texte Françoise ! Du fond et de la forme, il faut toujours laisser une chance aux hommes, une porte peut s'ouvrir à tout instant sur ... du meilleur possible !

pandora 16/12/2007 19:48

Tres joli texte qui nous rappelle qu'en chaque être sommeille un homme, et qu'il suffit parfois d'une rencontre, physique, livresque, (ou virtuelle? ;-)) pour le réveiller. Merci de ta visite, qui me permet de découvrir et de lire tes beaux textes.