Le mur de l'école

Publié le par Françoise





mur.jpg

Les murs ont des oreilles.
Celui au fond du jardin en avait deux belles, petites, roses et tendres.


Hélène était toute oreille assise sur une pierre, ses petites jambes se balançant, devant le mur qui la séparait de l'école, l'univers secret et merveilleux des autres enfants.

Depuis la rue, sa mère lui avait dit: "Voici l'école de ton grand frère" et elle avait écouté un brouhaha confus.


Assise derrière le mur, elle entendait beaucoup de silence. Presque toutes les heures, une sirène joyeuse chantait comme un réveil au matin.


Deux fois dans la journée, se levait une clameur, les cris entremêlés de ces enfants qui courent la bouche ouveret, pour déverser l'intensité de leur bonheur d'être en liberté.

Elle attendait ces moment-là avec ferveur, de toutes ses oreilles.


Bientôt, elle irait dans une école. Ce ne serait pas celle-là. La sienne serait plus feutrée, plus adaptée à ceux, qui comme elle, ne peuvent pas voir.







Texte sur un thème proposé par Papier libre

Publié dans Papier libre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fab 11/12/2007 20:41

très beau texte, beaucoup de sensibilité, de tendressebig bisous

Azalaïs 08/12/2007 23:28

J'ai bien aimé ton texte !