Invitation au voyage

Publié le par Françoise


Nouvelle consigne des Impromptus littéraires :  être  La Joconde et raconter ce qui lui passe par la tête alors qu'elle est prisonnière de son tableau  dans le Palais du Louvre !



artJoconde.jpg

    "Holà, tous à me bader. Que savez-vous faire d'autres , les badauds!" Ils se plantent là, devant moi.
Certains baillent d'ennui. Il faut se planter là sinon : "Comment! au Louvre et ne pas l'avoir vu, à quoi pensiez-vous donc, mon ami?"

Certains, qui ont lu, me dévisagent pour analyser, le mystère de mon sourire, avec des airs entendus: "Je l'ai deviné, je sais." Ils n'ont rien compris.

Mon sourire pour vous inviter à pénétrer dans le paysage, derrière moi, à suivre le chemin qui serpente au loin, à s'entrefiler entre les rochers vers La Mer Inconnue, à s'immerger vers l'Ailleurs du Monde Intérieur, à rejoindre l'Horizon.

Les badauds, ils ne voient rien, ils ne savent rien, ils ne savent plus rêver de l'Ailleurs qui s'étale sous leur regard, au dedans d'eux.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

enriqueta 21/11/2007 19:25

J'aime bien ton interprétation, la mienne sera sur mon blog demain matin.

camomille 21/11/2007 13:14

Rien d'autre à dire que c'est beau ! Bravo Francçoise

Azalaïs 19/11/2007 22:02

Pensestu que l'on aie encore le temps de bader devant la Joconde ? C'est plutôt "au suivant! au suivant !" comme dans la chanson de Brel !

Leloire Marie-Claude 18/11/2007 22:47

pas tous !